Jellyfin, un nouveau media center en HTML5.

Et bien plus encore

Sommaire

Objectifs:

  • Installer Jellyfin plutôt que Plex
  • Abandonner Netflix
  • Verser l’argent ainsi économisé dans des projets respectables, ou des œuvres caritatives

Prérequis:

  • Avoir installé docker et savoir l’utiliser

J’écris ce papier pour vous présenter un nouveau venu dans le monde des media center: Jellyfin. Il est le résultat d’un fork d’Emby, suite à la décision du développeur de fermer ses sources. C’est plutôt comique quand on sait qu’Emby était un peu le challenger pas trop fermé, versus Plex qui est un peu le Windows des lecteurs Multimedia.

Ces deux-là sont à mon sens à fuir, puisqu’ils nécessitent de passer à la caisse pour pouvoir les utiliser, et cela sans retour à la communauté, ni aucune forme d’interaction: paye et ferme-là.

Venons-en à Jellyfin à présent. Le fork est récent, ça sent la peinture fraîche sur le site et le projet cherche encore des volontaires. N’étant pas développeurs, je ne puis les aider, mais si toi lecteur le peut, n’hésite pas.

L’installation est simplissime avec l’image docker:

~$ docker run -d --restart always --volume /PATH/CONFIG/:/config --volume /PATH/MEDIA1/:/mnt/share1 --volume /PATH/MEDIA2/:/mnt/share2 --publish 8096:8096 jellyfin/jellyfin:latest

Explications

--volume /PATH/CONFIG/:/config

Permet d’indiquer le chemin où jellyfin va stocker sa configuration: utile lors des mises à jours.

--volume /PATH/MEDIA1/:/mnt/share1

Permet d’indiquer un répertoire à monter contenant vos media.

--volume /PATH/MEDIA2/:/mnt/share2

Permet d’indiquer un second répertoire à monter contenant d’autres media.

À noter qu’il existe aussi d’autres manières d’installer le soft comme un paquet aur et deb.

Les plus de la solution

Pour les choses les plus utiles, il existe une application Android (encore en beta) à installer sous forme d’apk, et une appli pour Kodi. Les deux fonctionnent plutôt bien, je n’ai pas eu de crash bien gras à déplorer. - L’application Android permet de télécharger les musiques/films/séries pour un visionnage hors ligne (fonctionnalité payante chez les autres). - La lecture dans le navigateur ne pose également aucun problème. - La synchronisation de la lecture se fait très bien.

Bilan

Je souhaite longue vie à ce projet qui remplit sa mission sans fausse note. Maintenant, du point de vue de mon usage perso, je crois que je vais néanmoins rester fidèle à mon bon vieux Kodi synchronisé à l’ancienne avec une base maria-sql partagée sur le réseau local. Je n’ai pas besoin de plus, mais si l’accès web et le hors ligne sur téléphone vous intéresse; bref si un Nextflix-like vous séduit, un test s’impose.